mercredi, septembre 17, 2008

Festival bd d'Amboise 1ere édition-JUILLET 2008

Vraiment très sympa ce petit festival, si on enlève le micro climat des plus curieux ( vent lunatique, soleil aveuglant réfléchissant ses rayons sur le blanc du papier ), l'ambiance, les petits concerts du soir, et le repas à L'Aubinière, la visite matinale du Clos de Lucé,( demeure de Léonard De Vinci ) la chambre d'hôte style moyen âge, valent sacrément le déplacement :)

Là encore c'est accompagné de mon fidèle acolyte et mentor , Philippe Larbier, dit " Philou", que je me suis rendu à cette invitation.

Le Clos-Lucé:



Bien entendu, comme souvent dans les festivals bds, il y a régulièrement un invité de marque, parmi les auteurs, une "tête d'affiche" comme on dit, et ce festival d'Amboise ne dérogeait pas à cette règle, puisque, j'ai eu le grand honneur et privilège de rencontrer en personne, une "légende" du monde de la bd gros nez, DINO ATTANASIO qui a très bien connu les très grands, et les fréquentaient intimement ( Tillieux, Franquin, Morris, Uderzo, Peyo ), et j'ai appris une foule de choses croustillantes à leur sujet, lors de notre délicieux repas , où sa femme, son fils, et lui même étaient mes voisins de table.

Je vous recommande d'ailleurs la lecture de sa biographie, richement pourvue en illustrations et anecdotes de toutes sortes, retraçant ses 60 ans de bd ( j'ai l'air fin avec mes tomes moi hu hu ).




KEZIAH JONES en concert à Monts-JUILLET 2008

Petite pause détente musicale en Juillet, au fabuleux festival "terre du son", qui s'est déroulé à Monts, prés de Tours, dans la ville de mes parents, au château de Candé.

C'était vraiment un excellent festival, car formidablement pensé pour être en alchimie avec la nature. Wc écologique, gobelets consignés, etc… Et avant de pénétrer dans la zone festival, on pouvait jouer avec des jeux en bois, ou se livrer à diverses activités, comme jongler ou boire un thé à la menthe.

Quelques photos, pour vous situer l'ambiance.






Et alors me direz vous, c'est bien joli tous ces trucs en bois, mais il est où Keziah ? ben il est là, bande d'impatients :)

franchement c'est y pas la classe ? cet artiste est vraiment unique, visez un peu ce look, cette prestance, c'est pas la star caca demie, ça coco !




ce qui est bien avec keziah, c'est sa formidable capacité "zebdaienne", celle qui consite à "tomber la chemise": c'est fou, ce gars là quelque soit le concert,et le climat, il a toujours chaud, mais chauuuud, du coup hop ! torse nu le mec, et nous les mecs de complexer, en voyant ce corp d'ébène splendide, et d'ailleurs j'ai remarqué un truc: plus Keziah a chaud, et plus ce symptome semble atteindre la gente féminine, c'est dingue, ça doit venir des projecteurs ;)

Alors pour vous mesdemoiselles, un peu d'érotisme torride, mais néanmoins musical :D

"Chaud" must go on





C'était vraiment un moment unique et intense, le blues funk de Keziah, nous emportant dans des tourbillons musicaux transcendantaux ! un très grand artiste :)

dimanche, septembre 14, 2008

ET NON, JE NE SUIS PAS MORT ! ;-)

Salut mes fans !!! ( euh ? il en reste ?)

Voilà fort, fort, longtemps que je n'ai pas donné de news sur ce blog, et je m'en excuse platement:
Depuis que nous nous sommes "quittés", j'ai travaillé dans un domaine qui m'est cher: " le storyboard ", et ai réalisé diverses illustrations commerciales.

Je planche également sur un nouveau projet humour, scénarisé par le fabuleux Pierre Veys, dont je recommande chaudement le dernier opus de Baker Street " le cheval qui murmurait à l'oreille de Scherlock Holmes" . Toutefois pour des raisons de confidentialité évidente, je ne peux pas montrer quoique ce soit pour le moment.

Je vais donc vous narrer en photos ce que j'ai fait, depuis quelques mois :)

Je commence par ma présence au festival bd d'Auchan Tours Nord le 20 et 21 juin 2008.

J'y suis allé avec mon super poto, Philippe Larbier
( le papa de "Ninja" un bd culte que je vous recommande ), que l'on reconnait à son air goguenard et son goût pour les t-shirts cartoonesques.



j'y ai croisé mon autre très bon poto, Herval, (le papa de Tiffany ), en t-shirt vert sur la photo ( derrière lui, on appercoit le sympathique Philippe De La Fuente, le papa de " les blagues juives", s'enfuyant avec une bouteille qu'il vient de piquer, le salopiot ! ;) )



ici on reconnait François Plisson, et ses célèbres feuilles de choux trollesques.



Et comme voisin de dédicace, j'avais l'illustre honneur d'avoir Jean Barbaud, à ma gauche, le célèbre papa de la série"il était une fois la vie, l'homme etc…" qui a bercé notre enfance.



Ce festival ne serait rien sans son sympathique organisateur, le sémillant Jean-Christophe Tillier , rivalisant de charisme avec son comparse jojo l'épouvantail.



Et que dire du service d'ordre exemplaire, de Gégé le Troll, qui était évidemment, au poil !



Bref,en dehors d'un emplacement moyennement stratégique pour les ventes ( la galerie marchande, c'est pas le must pour capter le public bd ), ces deux jours furent bon enfants, détendus, et l'ambiance et le buffet étaient excellents.